Histoire de la culture Drag and Drag Queen ♕ Drag queen loveur

Paris brûle (1990) ont décrit les balles de drag de Harlem susmentionnées, où Pepper LeBeija régnait en maître. En descendant dans ce monde inconnu, nous assistons au véritable talent artistique d'un ballon d'entraînement, qui ressemblait à un événement sportif pour la communauté LGBTQ +. Ces boules ont permis aux individus de s'exprimer et de s'échapper.

Mais Paris brûle offre beaucoup plus que cela. Ces sujets, encore une fois, prouvent ce que signifie être un drag queen. Être confiant et avoir de tout coeur une confiance inébranlable en soi. Ce film donnait un aperçu de la culture de la drague: nous avions des citations emblématiques à gauche et à droite. "Dans les 40 prochaines années, je serai là," dit Pepper LeBeija. "Je vais vivre. Et pour ces enfants qui ne peuvent pas supporter le fait que j'ai encore l'air jeune? Ha! Suffer. Pas de sacs, pas de lignes. Charmant."

"Shade vient de la lecture. La lecture est arrivée en premier. La lecture est la véritable forme d'art des insultes", a déclaré une drag queen du nom de Dorian Corey dans une autre partie du film. "Vous vous retrouvez dans une faille intelligente, et tout le monde rit et kikis parce que vous avez trouvé le défaut et l'avez exagéré, alors vous avez une bonne lecture en cours. Je ne vous dis pas que vous êtes moche, mais je ne dois pas dis, parce que tu sais que tu es moche. Et c'est de l'ombre. " Au fur et à mesure que nous avançons, ces aspects de la culture de drague sont seulement devenus plus répandus. Après tout, même Course de dragsters de RuPaul a un défi de "lecture" chaque saison.

Il y avait aussi Wigstock: le film en 1995, qui nous a également donné un aperçu d'un espace sûr pour l'art, l'amour et l'expression de soi. Ici, nous avons pu voir des artistes de drag s'exprimer vraiment de manière sécurisée et non encombrée. Cela a marqué un nouveau type de libération dans la communauté de drag, un pouvoir que les drag queens n’avaient pas expérimenté auparavant.

Ensuite, bien sûr, il y a RuPaul elle-même. Peut-être la drag queen la plus connue de l'histoire, RuPaul a construit un empire incroyable. RuPaul était très populaire sur la scène new-yorkaise, mais on pense en grande partie que son grand succès a été le clip "Love Shack" avec les B-52, sorti en 1989. A partir de là, la progression a été régulière avec "Supermodel, 1993". "vidéo, qui a explosé positivement. Mais c'est aussi la capacité de Ru à rester sous les projecteurs qui l'a finalement aidée à rester pertinente. Après tout, elle a accumulé 65 crédits d'acteur au cours de sa carrière.

Les drags queens sont des vedette de performance, ordinairement des hommes, qui s’habillent avec des vêtements féminins et agissent souvent avec une féminité exagérée et dans des travaux de genre féminin avec un but principalement divertissant. Ils exagèrent souvent le maquillage tel que cils pour des effets dramatiques, comiques ou bien satiriques. Les drag queens sont étroitement associées aux hommes gais et à la culture gaie, mais peuvent être de intégral orientation sexuelle et pourquoi pas identité de genre. Ils varient grandement selon la classe, la culture et le dévouement, allant des pros qui jouent dans des cinéma aux gens qui essaient de traîner pas mal occasionnellement.

L’activité, qui s’appelle établir de la traînée, est motivations, de l’expression individuelle à la performance en général. Les exercice de drags queen parmi les histrion de scène et de rue peuvent inclure la synchronisation des lèvres, le chant en direct, la danse, la participation à des nouveauté telles que des défilés de la fierté gaie, des concours de drag queen, ou à des endroits telles que des bar et des discothèques.

Histoire de la culture Drag and Drag Queen ♕ Drag queen loveur
4.9 (98%) 32 votes